dauphins en mediterranée

Nous naviguons avec les dauphins depuis notre départ de Carthagène. Ils sont petits, ventre beige nacré et dorsale gris foncé et se regroupent en bande de plus de cinquante individus sautant de tous les côtés, pour chasser, rigoler, faire leur gym ? Nous ne passons pas une demi-journée sans les voir et c’est toujours une surprise agréable. L’eau est claire et nous permet de suivre leurs ébats entre deux eaux. Ils « s’amusent » à passer sous la coque et font leur pirouette souvent deux par deux, parfois avec des figures tout à fait synchronisées, comme pour un spectacle bien préparé . Nous les avions confondus avec des thons et avions laissé défiler la canne de traine prévue pour la pêche au marlin autour du cap vert (vos futures lectures j’espère).Heureusement, en plus d’être amusants ils furent assez malins pour ne pas s’être laisser berner par la gros leurre rose fluo du bout de ligne. Nous aurions été bien embêtés d’avoir à remonter un mammifère marin si sympathique. Le manque de vent et le courant (nous approchons du point de rencontre entre Méditerranée et Atlantique) nous obligent à tourner au moteur et nous ferons une halte à Gibraltar avant de piquer sur le Maroc. Côté positif : on peut toujours se baigner à la traine et recoudre les voiles tranquillement.

10 réflexions au sujet de « dauphins en mediterranée »

  1. Coucou! Merci pour ces (bonnes) nouvelles…Nous aimerions beaucoup voir les dauphins et leur joli ventre nacré.
    on vous suit toujours et on vous embrasse bien fort,
    Blanche

  2. Quelques nouvelles de tes fils. J’ai vu JB à Paris, à qui j’ai apporté un nouveau téléphone, il sera donc de nouveau joignable. Sinon, mauvaise nouvelle du jour, Philippe s’est blessé au rugby, un gars lui est tombé sur le bras et lui a cassé l’humérus (il me semble). On a dû l’opérer et lui mettre plaque et vis (qu’on lui retirera dans un an). Il va avoir du mal à écrire mais il semblerait que ça aille. Helene est avec lui jusqu’à mardi, après quoi je ne sais pas. Il faudrait appeler LN pour en savoir plus.
    Et sinon, eh bien encore une fois bon vent, bravo pour les écrits très agréables à lire de vos aventures, et bises aux marins (qui sont bien plus marrants que tous les forains réunis!).

  3. quel plaisir de vous lire! mais attention cette fois de ne pas prendre les requins pour des dauphins ou pour des thons.Rouven le copain allemand a ton adresse il pourra suivre ton aventure . BISES et bonne glisse michèle

  4. une guichetière possédant élégance et humour se trouvait face à une longue file de clients mécontents,lassés d’attendre.C’est alors qu’un client excédé se taillant un chemin jusqu’au guichet,jette son bordereau sur le comptoir et dit:je dois encaisser ce chèque tout de suite! :je suis désolée monsieur.Je serait heureuse de vous aider tout a l’heure quand votre tour viendra.Le client ne s’en laisse pas conter;il crie très fort:est-ce que vous savez qui je suis?Alors sans hésitation,la préposée se lève et s’adresse a tous les clients:puis je avoir votre attention s v p ?nous avons un client qui ne sait plus qui il est.Si vous êtes en mesure d’aider cette personne à trouver son identité,nous vous prions de bien vouloir l’en informer;merci.Alors que toute la file éclate de rire ;le client furibards’exclame:je t’enc……!sans broncherla guichetière sourit et dit :je suis désolée monsieur ,mais pour cela aussi il faut être capable de faire la queue! (caguette est venue jusquà toi) bises à bientôt

  5. Un grand bonjour ensoleillé d’Aix – Bd Charrier où internet nous fait des misères depuis une semaine!J’ai eu Hélène à l’hôpital ce matin, Philippe prenait avec soulagement sa 1ère douche avec son bras dans du plastique (tu connais ça Olivier). Tu l’auras certainement en ligne avant ce message. Je précise que c’est le radius qui a été fracturé-déplacé-plaqué-vissé) et pas l’humérus. Selon son état Philippe va rester à l’internat (où il a laissé son portable) ou venir à Salon. Ses copains de classe s’occuperont bien de lui s’il reste à Aubenas. De plus il a commencé a faire de la politique en étant élu délégué. Marie-Vincente est au courant pour l’accident de rugby de Philippe. J’ai donné ton adresse blog à Hélène, c’est peut-être une bonne solution pour communiquer?
    Je lis avec plaisir votre journal de bord rédigé avec talent : bravo!
    Ici c’est toujours la Syrie, la crise, les policiers ripoux, les braquages…mais aussi la famille, les amis, le soleil… Bises au commandant Olivier et aux seconds Anne et Armelle.

  6. I am following your adventures – thanks to Alix of Champagne sur Seine and the Ka – she has visited us recently and mentioned that it is all for me to join your crew.
    Give it a thought – Yes, I am a Brit – but of Polish origin so I might just about get on with you french. – love the directions you take -might be of help (sailing most of my life) will see Alixe’s mom when she has enough of you – before Noel – hope to get on board if she say that I would fit in (and of course the last word left to the skipper – chapeau)-
    Regards Wlodek Bukaty of Thomery – France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *