Dura es la vida in Uruguay !

Alors je vous avais laissé à l’entrée de La Paloma.
Musique

la paloma

C’est le bout du monde, mais quand même un bar pour une bière bien fraiche !
C’est bon de retrouver la civilisation …
Je retrouve Gaël, rencontré à Rio; nous fêtons à bord d’Enjoy ses 28 ans; il navigue depuis 3 ou 4 ans en amérique du Sud avec un équipage disparate sur un vieux bateau en acier.
Il s’est fait sermonné à son arrivée par la prefeitura car il n’avait pas les pavillons réglementaires.
Alors pour son annivesaire , je lui ai préparé un superbe cadeau:
un pavillon suisse bricolé à partir d’un pavillon tunisien que j’avais … facile … hop .. effacement du croissant musulman et remplacement avec un scotch blanc par une belle croix blanche !
Rencontre aussi avec Luc qui remonte brésil qui me raconte son histoire de solitaire avec 3 semaines à l’île des états !
Et Patrick et son vieux gréement de 1918 , qui attend aussi les vents favorables pour rejoindre des eaux plus chaudes.
Je reprend la route pour Piriapolis, 100 kms environ de montevideo.
Le port est très bien équipé, eau et gaz à tous les étages.
optimist
C’est bien le confort, et sutout d’essuyer les coups de pampeiro bien à l’abri!
Voila quelques photos Uruguayennes et à vous de jouer:
quiz
vous reconnaissez la marque de ces voitures ?
solution dans le prochain post!

7 réflexions au sujet de « Dura es la vida in Uruguay ! »

  1. Olivier, merci pour ton blog suvi avec beaucoup d’intérêt. Tu nous fais rêver 🙂 Te voilà LA PALOMA déjà ! Que le vent t’amène bientôt notre amitié de Marseille.
    Laurence

  2. Hello
    J’ai bien recu ton mail avec blog..Moi j’ai navigue ce jour et c »etait superbe.nuit au bateau.Gros bisous..Hansi.Dis moi si tu recois ce message test.

  3. Salut Mac Courtois,
    toutes ces aventures nourissent nos rêves d’enfant comme si la terrre tournait rond et que les vents conduisent vers l’amitié, la solidarité et la simplicité…

  4. J ai pas trouve ttes les voitures mais j ai reconnu ta tondeuse a gazon
    Je t envoie un mail pr le programme de ton retour

  5. Salut Enjoy !
    Trois flux de prévus pour cette remontée brésilienne, un premier annoncé sud-ouest calibré á 15 noeuds dans les gribs, m’emmène jusqu’á Cabo Polônio, le second d’ouest á 25 noeuds passe rapidement á 35, e vire nord-ouest, le troisiéme sud-ouest se confirme, mais lá aussi dans l’intervalle se consolide á 40 noeuds et profites des belles avalanches montées par le nord-ouest précédent…Résultat des courses, 50 heures á sec de toile et arrivée confirmée á Imbituba en pleine pétole. Bye bye Rio Grande do Sul !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *