Vanuatu

Voici le compte rendu en photos et en quelques chiffres de l’aide que nous avons pu apporter au village d’Imaki sur l’Ile de Tanna au Vanuatu,

Grâce aux amis amis d’aiko (voir precedente aventure en Patagonie et Terre de feu) , j’ai pu remonter jusqu’ a taiki et Remi, capitaine de voiliers, ayant fait un voyage juste après le passage du cyclone sur Tanna.

Je fais la connaissance de Nicolas,nicolas agriculteur a Nouméa depuis 30 ans , et originaire d’Imaki.

Sur les pontons de Nouméa , rencontre aussi avec Marc, ex capitaine de Gradiva, vendu a un australien.

Le chargement se fait au ponton, a Nouméa , avec du matériel acheté par Nicolas, Marc , moi et des colis de la croix rouge, collecté précédemment par Taiki.

Nicolas part en avion, sur Port Vila , et nous rejoindra a l’arrivee a Port Resolution

Après 2 jours de mer, nous arrivons a Port Resolution ( nom du bateau du capitaine Cook) , dechargement ou nous attendent Nicolas et 1 gros pick up pickup pour transporter les quelques panneau solaire500 kilos de matériels a 15 kms , au village d’Imaki.

Arrivée a Imaki juste avant la nuit, ou le matériel est déchargé et entrepose dans un bâtiment a l’abri, en attente d’être reparti dans la communauté.
classe

eglise

village1

village3

village4
Nous allons rester 5 jours a Imaki,classe2 20150524_100324 ou nous recevons un accueil plus que chaleureux. dessins primaire imaki1 dessins primaire imaki2

Je tiens a souligner l’efficacité de l’armée Française qui est arrive par hélicoptère dans le village 2 jours après le passage du cyclone, a passe 1 semaine , et dont les habitants gardent un souvenir ému pour leur aide précieuse.

A tout ceux qui ont participe et envoyé de l’argent pour nous assister, voici les ambassadeurs du village qui vous remercient :

Nous quittons l’Ile de Tanna pour l’ile d’Erromango ou nous donnons quelque matériels a David, david le pasteur et Harbour master de Dillon’s bay.

Pour finir, 2 projets ont été initié:
1/ avec les 2 chefs de village, Léon et Pierre pour l’achat d’un bateau qui permettrait au village d’assurer un transport plus facile , et de pécher sur des zones plus poissonneuses mais plus éloignées.

En quelques chiffres:
Cout d’investissement: 1 200 000 vatus (environ 10 000 euros)
Remboursement: sur 5 ans
(recettes assuree par les activites de taxi boat et de peche)

Je vous invite a lire les documents ci-dessous , et a vous joindre a nous pour devenir investisseur au vanuatu …

Projet bateau de travail
bateau – budget previsionnel
devis bateau
devis moteur et accastillage

2/ un échange entre la classe, et l’école de cozes en charente maritime (instituteur Vincent Courtois) et l’équipe enseignante d’Imaki , dirigée par Elisabeth pour le primaire et roger pour le collége.

Les comptes de la souscription:
souscription vanuatu – les comptes

10 réflexions au sujet de « Vanuatu »

  1. Cyclone également sur le projet de these de Jean baptiste qui va avoir besoin d’une souscription aussi pour son avenir. Moins mediatiquement enjoy mais tres dévastateur.

  2. Nous t’envoyons un virement de 100€ semaine prochaine. Bon vent Capitaine et à bientôt a la Palmyre. Bruno et Claire

  3. Bravo pour ton initiative. On participe bien sûr . As tu trouvé sur place des médiateurs (sérieux) qui organiseront le distribution des dons? ça te rappellera la guinée Conakry je pense…..

  4. Salut Jack!! Comment vas-tu? Je suis moi même embarquée dans un voilier en route pour le Vanuatu!
    Dis-moi quand vas-tu arriver en Caledonie et je te donnerai toutes les informations que j’aurai à mon retour.
    Je rentre le 20 avril.
    Tu peux m’ecrire par mail et je te donne mon telephone!
    Nathalie est aussi en Calédonie en ce moment!
    Tu sais quand est-ce que Didier va arriver???
    Des bisous!
    Cristina

  5. Bravo pour ce projet Olivier, je vais participer.
    J’espère que la « caisse » va se remplir grâce à ton enthousiasme communicatif.
    Je t’embrasse.

  6. Salut, un petit geste de ma part aussi.
    J’ai encore les larmes aux yeux en sachant que vous arrivez sur le sol Calédonien, où notre famille a passé de si bons moments, et où notre fille Thaïs a vu le jour.
    Bon vent.

  7. Bravo mon cher JO. Que de belles choses pour faire un peu oublier de fichu cyclone.
    Michel depuis Seraincourt et son ru de l’eau brillante.
    Bien à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *